Logo Lufthunger Club Header

Appel à textes : En territoire absurde

Vous voulez voir une de vos nouvelles être publiée dans le deuxième numéro des Lufthunger Pulps ? Le thème vous parle ? On vous explique comment participer !
Nicolas Parisi
Nicolas Parisi
Cofondateur du Club, auteur de nouvelles parues dans diverses revues, je m’intéresse particulièrement à la stylistique et ses applications pratiques à l’écriture. En lire plus

Appel à textes : En territoire absurde

Vous voulez voir une de vos nouvelles être publiée dans le deuxième numéro des Lufthunger Pulps ? Le thème vous parle ? On vous explique comment participer !

Appel à textes : En territoire absurde

Vous voulez voir une de vos nouvelles être publiée dans le deuxième numéro des Lufthunger Pulps ? Le thème vous parle ? On vous explique comment participer !

Pour ceux d’entre vous qui ne nous connaitraient pas encore, les Lufthunger Pulps c’est des recueils de nouvelles qui s’inscrivent dans la tradition des pulps : des textes de littérature de genre visant un public populaire, un format 25×18 avec une composition en deux colonnes et, évidemment, la rémunération au forfait des auteurs.

 

Si on s’est lancé dans cette entreprise, c’est parce qu’on en avait marre que le genre de la nouvelle soit considéré comme un exercice en attendant de sortir un roman.

 

Il y a des monuments de la culture pop’ qui sont sortis des pulps (Conan le barbare, le mythe de Cthulhu, les lois de la robotique… ), et il n’y a pas de raisons que ça ne continue pas.

 

Alors maintenant que vous êtes familiers des Lufthuger Pulps, on va pouvoir vous parler de notre deuxième numéro !

Thème : En territoire absurde

C’est un peu comme pénétrer en territoire ennemi : on sent tout de suite que quelque chose ne va pas. Troquez les poils qui se hérissent sur la nuque contre une espèce de vertige qui vous noue l’estomac, et vous voilà en territoire absurde.

 

Mais concrètement, qu’est-ce qu’on entend par ce thème ? 

 

“En territoire absurde”, c’est un peu là où on veut amener le lecteur qui lira le numéro 2. On veut pouvoir le prendre à contrepied et le faire passer de textes à l’humour décalés qui font tripper à des nouvelles angoissantes qui le font remettre en question certains de ses acquis.

 

Le but, c’est d’explorer un peu toutes les acceptions du thème “absurde”, donc taper autant dans la nausée existentialiste que dans des univers complètement éclatés à la Alice au pays des merveilles.

 

Alors que vous mettiez les pieds dans un univers plus loufoque que logique , que votre personnage se réveille subitement un matin avec une gueule de bois aussi douloureuse que la prise de conscience de la vacuité de son existence, qu’un groupe d’idéalistes cherche à détruire un système sociétal censément parfait, racontez-nous une histoire de confrontation à l’absurde.

Formalisme

Votre nouvelle devra s’inscrire dans le thème attendu, appartenir à la littérature de genre (SFFF, polar et thriller) et compter entre 10 000 et 50 000 signes espaces comprises. Tant qu’elle s’inscrit dans cette limite, la taille de votre nouvelle ne représentera pas un critère de sélection.

 

Si c’est un peu moins ou un peu plus, ça passe. Mais s’il vous plait, ne nous envoyez pas de poèmes en 16 lignes ou de romans.

 

les nouvelles devront être rédigées en Times New Roman taille 12, interligne 1,5.

 

L’usage des tirets cadratin sera grandement apprécié (évitez les tirets simples : ” – ” et faites en sorte que vos dialogues ne soient pas des listes à puce qui ressemblent à des tirets cadratin).

 

On n’a pas de problème avec les guillemets à la française pour ouvrir et fermer les dialogues.

Modalités de participation

la participation est gratuite, mais se limite à une nouvelle par auteur. Il faudra envoyer votre nouvelle par mail à l’adresse suivante : appelatextes@lufthunger-club.com avant le 30/12/2022 à 23h59.

 

Merci de mettre en objet : [AT Lufthunger Pulp 2] titre de votre nouvelle

 

Il conviendra d’indiquer dans le corps du mail vos nom, prénom, nom de plume si vous en avez un et numéro de téléphone.

 

Le fichier de votre nouvelle devra être intitulé ainsi : Titre de votre nouvelle _ Nom auteur, et être au format pdf (conservez bien le fichier texte original, si vous êtes sélectionné c’est à partir de celui-là qu’on travaillera).

 

Vous devez être en possession des droits d’exploitation de votre nouvelle et celle-ci ne doit pas avoir fait l’objet d’une publication, quelle qu’elle soit.

Nature de la publication

Les nouvelles retenues seront publiées dans le numéro 2 des Lufthunger Pulps, en version ebook et papier.

 

La version papier fera l’objet d’un financement participatif afin de prévendre une partie des exemplaires et d’assurer la diffusion auprès de notre lectorat. Toute participation financière à cette campagne (ou à la précédente) ne sera jamais et en aucun cas un critère de sélection.

 

L’aide des auteurs pour la communication sera appréciée (mais n’est absolument pas obligatoire) et les auteurs retenus n’auront aucune raison de participer financièrement à la campagne vu qu’ils recevront chacun deux exemplaires gratuits et pourront, s’ils le souhaitent, acquérir d’autres exemplaires à des prix beaucoup plus avantageux qu’en passant par Ulule.

 

Le tirage minimum prévu est de 200 exemplaires. Le Pulp restera disponible à l’achat sur notre site et commandable chez n’importe quel libraire.

L'exploitation commerciale

Clairement, voir une de ses nouvelles être publiée, c’est chouette. Mais ce qui fait vraiment plaisir, c’est que cette nouvelle soit lue par un peu plus que de personnes que nous-même, nos proche, les autres auteurs sélectionnés et leurs proches respectifs.

 

Pour parvenir à ça, on passe par quatre canaux de vente :

  • le campagne de financement participatif
  • notre site
  • en direct via les salons (et les curieux qu’on rencontre)
  • les libraires

 

On va pas vous mentir, on n’a pas les moyens de Hachette : on est autodistribués et autodiffusés. Mais ça ne nous empêche pas de parvenir à des résultats honorables.

 

Le numéro 1 est sorti en juin de cette année (il y a un peu plus de 3 mois donc). Depuis, on a vendu plus de 200 exemplaires et on n’a pas encore attaqué les salons. C’est pas énorme, mais à notre échelle de “petit nouveau”, c’est un début encourageant (d’autant plus que ce premier numéro est actuellement présent sur les rayonnages d’une quinzaine de librairies en France).

 

On va continuer les efforts sur le premier numéro et on espère que le second fonctionnera encore mieux !

Le contrat

Les nouvelles retenues feront l’objet de la signature d’un contrat pour la cession exclusive de leurs droits d’exploitation. Ces droits seront acquis par la Lufthunger SARL pour un forfait fixe de 50 € net (soit environ 60 € brut) indépendamment de la taille de la nouvelle.

 

Ce contrat est à durée déterminée de 3 ans reconductible. cela veut dire qu’au terme de ces trois ans, les auteurs auront le choix de reconduire le contrat ou bien de récupérer les droits de leur nouvelle.

 

La signature du contrat prévoit également l’envoi gratuit de deux exemplaires papier à chaque auteur sélectionné.

 

On vous laisse découvrir le modèle de contrat dans cet article (la vidéo d’explication est de très mauvaise qualité et particulièrement ch… , mais expliquer 18 pages de document légal, c’est pas la joie).

 

Je devrai revenir sur le contrat, notamment en ce qui concerne les exemplaires auteurs (pour l’instant la remise est de 25% avec prise en charge des frais de port ; il faudra passer cette remise à 40% avec prise en charge des frais de port à partir d’une commande de 3 exemplaires minimum), mais en essence ce sera là-dessus qu’on part.

 

On vous rappelle par ailleurs que tout contrat est négociable. Le but, c’est de parvenir à un accord qui fasse que tout le monde soit content ; donc s’il y a des points du contrat qui vous gênent, n’hésitez pas à en parler.

Déroulement des opérations

Nous accuserons réception de chaque nouvelle envoyée avant la date butoir (et répondrons à toutes les questions, donc hésitez pas, même si elles vous semblent débiles).

 

Le 30 décembre à minuit, on clôt l’AT. Là, on finit la lecture des nouvelles et on attaque le processus de sélection.

 

Les participants, que leur texte ait été retenu ou non, seront informés des résultats le 10 mars.

 

Les auteurs sélectionnés recevront le contrat à nous retourner signé.

 

On commencera alors la phase d’échange avec les auteurs pour le retravail éditorial de leur texte et les corrections orthographiques.

 

Une fois les corrections discutées, les textes finaux validés, on attaque la mise en page du Pulp.

 

La maquette finie, on l’envoie aux auteurs qui nous retournent leur BAT (bon à tirer) et on transfert tout ça à l’imprimeur.

 

En parallèle, on anime la campagne et prépare le lancement du numéro 2 (quelques photos du lancement du numéro 1).

 

De nombreuses étapes ne dépendront pas de nous, mais comme pour le précédent, on compte lancer ce numéro vers la fin du printemps !

Quelques conseils

Vous avez lu cet AT jusqu’ici ? C’est probablement que vous avez très envie de voir votre nouvelle paraitre dans le Lufthunger Pulp n°2, et que vous cherchez maintenant des indices sur “ce qu’on attend”.

 

Parce que oui, c’est le jeu : chercher à lire entre les lignes pour déterminer ce que l’éditeur attend, le genre de textes qui le branche…

 

Eh bien on va vous faciliter un peu la vie !

Le thème

En ce qui concerne le thème, on a posé trois critères :

  • un monde absurde (exemple Alice au pays des merveilles)
  • une atmosphère décalée (exemple Le guide du voyageur galactique)
  • l’angoisse existentielle (quelle soit incarnée ou vécue par vos personnages ; exemple : on va dire les romans et pièces de Camus en général)

 

Pour l’instant, on s’est dit que si un texte présentait deux de ces trois critères, c’était bon.

 

Dans la pratique, si votre nouvelle est absolument géniale mais qu’elle présente qu’un de ces trois critères, il est plus que probable qu’on la retienne.

Le genre

Littérature de genre, c’est très, très vague.

 

Pourquoi on n’est pas plus précis ?

 

le numéro 1 était très orienté SF. Or, on n’a pas nécessairement envie de s’enfermer dans ce genre. C’était dû à la thématique : “Le Monde d’après” qui, bien qu’étant très stylée, ne nous laissait pas beaucoup de marge de manœuvre pour, à la fois construire un recueil qui offrirait une expérience de lecture cool, et taper large dans l’interprétation du thème.

 

Alors, qu’est-ce qu’on vise pour ce 2e numéro ?

 

En partie de la SF, parce que mine de rien on a commencé à se construire un lectorat qui maintenant s’attend à ce type de texte. Mais ce nouveau thème nous permet d’intégrer des nouvelles qui seraient plutôt orientées fantasy, fantastique, horreur, thriller, polar, etc… Après tout, on amène le lecteur en territoire absurde, non ?

le style

On veut des textes “cool“. Ça veut pas dire des textes dont le style serait pas particulièrement travaillé, mais plutôt des nouvelles qui se regardent pas trop le nombril et cherchent à faire passer un bon moment au lecteur.

 

En gros, on attend un focus sur le rythme, l’ambiance et l’atmosphère, l’histoire et les personnages.

 

Si vous avez un style proche de celui de Proust, c’est très bien, mais il très improbable qu’on retienne votre nouvelle.

 

Après, en cas de doute et si vous êtes déterminé à être publié dans le numéro 2, le mieux c’est encore de commander notre premier numéro, de lire toutes les nouvelles et de vous faire une idée, par vous-même, du genre de textes qui nous branchent.

ON EN PROFITE PAS DU TOUT POUR SE FAIRE DE LA PUB

Commandez ici le Lufthunger Pulp n°1 !

125 pages, format 25 x 18 cm, prix de vente : 15,00 €

ISBN : 9782958288006

Date de parution : 18 juin 2022

FAQ

le comité de lecture est composé de Mathieu et moi-même, Nicolas.

 

Notre but n’est pas de sélectionner les “meilleures” nouvelles, mais celles qui fonctionneront le mieux ensembles pour offrir une expérience de lecture cool. On a une idée de claire de ce qu’on veut faire vivre au lecteur. Pour ça, on préfère fonctionner à deux et lire chacun tous les textes.

 

Après, on espère ne pas en recevoir plus de 300. l’année dernière, on en avait reçu plus de 250 et on arrivait déjà à la limite de ce qu’on était capable de lire avec attention.

 

Si cette année on dépasse de beaucoup ce chiffre, on fonctionnera peut-être par corpus avec une ou deux personnes en plus dans le comité de lecture. Mais tant qu’il est humainement faisable de tout lire à deux, on continuera de le faire.

Non ! On n’a toujours pas fini de faire des retours aux textes non sélectionnés au premier AT… C’est beaucoup trop de travail.

 

On s’est engagé à le faire pour le premier AT, alors on va terminer, mais on ne le fera plus.

 

Notre priorité doit être la pérennité du Lufthunger Club en tant qu’entreprise et la vente du recueil : faire en sorte que les nouvelles soient lues. Nous ne sommes malheureusement que deux, et faire du boulot en plus, gratuit, ça commence à ne plus être viable.

Pas de problème à ce niveau-là.

 

Si vous êtes mineur et que votre nouvelle est retenue, on devra préparer un contrat adapté que vos parents devront aussi signer, mais ça sera pas un soucis.

 

Si vous n’êtes pas résident fiscal, la seule chose qui change c’est que vous toucherez la somme brute et qu’il faudra vous débrouiller pour la déclarer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jetez un oeil à nos

Autres articles